455, rue MacDonald,
bureau 200,
Magog (Québec) J1X 1M2

819 843-9292
info@mrcmemphremagog.com

 

Pousse, pousse, pousse! Miam, miam, miam! Quoi faire avec vos surplus de récoltes?

Pousse, pousse, pousse! Miam, miam, miam! Quoi faire avec vos surplus de récoltes?

Au printemps, avec le contexte pandémique en toile de fond et une belle dose de bonne volonté en bandoulière, vous vous êtes surpris à annoncer à votre entourage : « Cette année, je vais faire mon propre jardin! ».  Quelques jours plus tard, vous reveniez les bras chargés de sacs de terre pour potager et d’une myriade de petits sachets de graines de légumes à planter.  Mais voilà, l’automne est arrivé, les semences ont poussé et votre jardin déborde désormais de tubercules et de cucurbitacées de toutes sortes.  Et maintenant, vous vous demandez ce que vous pourrez bien faire de toute cette nourriture…  Afin d’éviter le gaspillage alimentaire, voici quelques suggestions :

 

Tomates

Évidemment vous pouvez en faire des sauces et des conserves. Vous pouvez aussi utiliser les tomates un peu abîmées ou ridées pour faire une bruschetta!  Les tomates vertes peuvent aussi faire un excellent ketchup!

Petit truc : ne lavez pas vos tomates d’avance : une fois humectées, elles pourriront plus vite. Mieux vaut garder les tomates à l’air libre : la réfrigération peut modifier leur texture et altérer leur saveur. Un autre truc simple : laver vos tomates mûres, essuyez-les, mettez-les dans un sac et congelez le tout. Vous n’aurez qu’à passer les tomates sous l’eau pour enlever la peau et les utiliser pour vos soupes et autres recettes.

 

Betteraves

Saviez-vous que toute la betterave est comestible?  En effet, les feuilles se mangent de la même façon que les feuilles de bette à carde ou de chou frisé. Et si vous ne savez pas quoi faire des betteraves qu’il vous reste, faites-les rôtir ou préparez-les en salade.

 

Carottes

Pour éviter que les carottes ne se dessèchent, coupez leurs feuilles et conservez‑les dans le tiroir à légumes du réfrigérateur ou dans l’eau froide.   Vous pouvez en faire des potages, les rôtir au four et même les râper pour faire des salades.  La carotte se congèle aussi très bien une fois blanchie dans de l’eau bouillante.

 

Panais 

Nous avons coutume de peler le panais et d’en retirer le cœur, mais ce n’est pas toujours nécessaire. Si le panais est jeune, sa pelure peut être assez mince pour être consommée, et son cœur aussi pourra être suffisamment tendre.  Très sucré, le panais est excellent râpé dans les gâteaux!  Vous pouvez aussi le déshydrater pour en faire des croustilles!

 

Courges

Courge poivrée, courge musquée, citrouille, courge spaghetti… Éviter de conserver la courge sur le comptoir à la température ambiante, car cela réduit sa durée de conservation. Les graines sont également comestibles et délicieuses grillées. La peau de la plupart des courges, y compris la courge poivrée et la courge musquée, est aussi comestible une fois cuite. Elle peut en plus servir de bol comestible pour divers plats. Il suffit d’y verser la garniture, de cuire et de servir!

 

Courgettes

Ne les lavez pas avant d’être prêt à les utiliser et enveloppez les extrémités coupées dans un chiffon humide. Râpez les courgettes crues et congelez-les dans un contenant hermétique. Utilisez-les ensuite dans les recettes comme le pain de courgettes ou encore pour ajouter une dose de légumes à une sauce pour pâtes ou à un pain de viande. Il suffit de les retirer du congélateur et de les décongeler dans une passoire pour enlever l’excès d’eau avant de les utiliser. Il est aussi possible de faire de la relish avec les courgettes, qu’elles soient grosses ou petites.

 

Navets

Les feuilles du navet sont comestibles. Elles sont légèrement épicées et sont délicieuses sautées ou cuites à la vapeur.

 

Bref, après la cueillette, préparez-vous à cuisiner!  Et pourquoi ne pas en profiter pour faire des cadeaux gourmands à vos proches?  Sinon, pensez à ceux dans le besoin; les banques alimentaires seront ravies de recevoir vos surplus de récoltes!

 

Pour plus d’idées, consultez le guide antigaspillage de la campagne « J’aime manger, pas gaspiller » en partenariat avec Recyc-Qc.